Le blog d'IDEM

agence de traduction multilingue

Traduire pour la santé

 

 http://ec.europa.eu/

© ec.europa.eu/

 

Sous bien des aspects, la traduction médicale est très spécifique. Ce domaine d'intervention exige des compétences bien particulières.

 

En effet les traducteurs doivent s'adapter au contexte et assumer la technicité, le vocabulaire particulier dont relève le document qu'ils traduisent : Par exemple le mot "history", dans la plupart des cas, ne se traduit pas en français par histoire. Le terme anglais a plusieurs équivalents français, qui varient selon le contexte. Dans le domaine médical, history indique généralement l'ensemble des données recueillies auprès du patient, qui permettront ensuite au médecin de se faire une idée de son état. C'est donc son dossier médical.

 

Une responsabilité particulière incombe au traducteur médical, celle de permettre la transmission d'informations pouvant influer sur la vie du patient. D'éventuelles erreurs de traduction peuvent également avoir des conséquences très lourdes en termes de communication et de relations publiques pour les entreprises médico-pharmaceutiques comme pour les établissements de santé. 

 

La traduction médicale est notamment délicate dans les langues rares, pour lesquelles la qualité du réseau de traducteurs spécialisés est un enjeu important. Il faut s'assurer de trouver, même dans des langues peu usitées, des traducteurs médecins, pharmacologues, etc. qui sauront traduire avec toute la rigueur nécessaire les contenus parfois très techniques qui leur sont confiés. Or dans un souci d'efficacité des soins comme de prévention, une traduction dans la langue la plus proche des populations ciblées est essentielle.

 

Notre entreprise s'est par exemple vue confier dernièrement la traduction en comorien d'un dossier en français relatif à l'insertion des personnes souffrant d'épilepsie. Le français est une langue officielle dans l'archipel des Comores et les jeunes l'apprennent au lycée. Mais pour que ce dossier de prévention puisse être compris de tous, et en particulier les personnes n'ayant pas suivi de parcours scolaire en français, il fallait le traduire en comorien. Le défi était donc de faire appel à un traducteur spécialiste qui soit capable d'écrire dans cette langue, qui ne rassemble que 640 000 locuteurs et est essentiellement orale. 

 

La confiance est un élément crucial de notre système de santé dans son ensemble, et la qualité de la traduction d'étiquettes de médicament, de rapports d'expertise destinés aux assurances, de manuels d'utilisation pour les matériels, etc. est un élément clé au service de cette confiance, de même que la garantie de la confidentialité des données.

Retour au site

Merci d'entrer un nom valide.
Merci d'entrer un prénom valide.
Merci d'entrer un email valide.

Le blog d'IDEM